Publicité

plus d'infos en lien avec cet evenement

modification de cette fiche événement

contacter Institut Français Sédar Senghor de Dakar par mail*

changer les caractères
envoyer >

*En cliquant sur Envoyer, vous indiquez que vous acceptez nos Conditions d'utilisation et notre Règlement sur le respect de la vie privée. Votre message sera envoyé à l'annonceur et ne sera pas rendu public.




exposition > photo
imprimer | retour Youri Lenquête Dakar | Sénégal | 28|02|2017 > 12|03|2017 www.institutfrancais-se...nements/youri-lenquette

Institut Français Sédar Senghor de Dakar
Pôle Culturel 89 rue Joseph T. Gomis, BP 4003 Dakar, Sénégal
tel. (221) 33 823 03 20
contacter par mail
www.institutfrancais-senegal.com
Galerie Le Manège, entrée libre.

EXPOSITION
- à partir du 28 février -

Né à Nice en 1956, Youri Lenquette est un globe-trotter infatigable. Adolescent dans les années 1970, il se frotte aux bandes de motards qui écument la côte d' Azur puis écrit ses premiers articles sur le punk rock en 1977. Agrémentant ses papiers de ses propres photographies, avant de devenir photographe à part entière, il devient correspondant à Londres du magazine Best et travaille également pour Rock n' Folk, Actuel, Zoulou… Tout ce que compte la galaxie pop française des années 1980 s'est fait " shooter " par lui.
Et puis, après la dernière séance de Kurt Cobain, où le chanteur de Nirvana posait avec un flingue, Youri vire sa cuti. Fini le rock et la pop, Youri s'ouvre aux musiques du monde, arpente les Caraïbes, l' Amérique du Sud et toute l' Afrique d' Est en Ouest. Dès lors, le photographe réalise des portraits de quasiment tous les musiciens africains contemporains importants, de Tiken Jah Fakoly à Youssou N' Dour en passant par Cesaria Evora ou Alpha Blondy.
Parallèlement, Youri furète dans les nuits noires de Bamako à Dakar, où il finit par s'installer, et rapporte dans sa besace des photographies de reportages prises sur le vif. Ce sont ces photographies, portraits de musiciens, chanteuses, danseuses, vendeurs de cigarette ou chauffeurs de taxi, qui constituent le sel de cette exposition haute en couleurs. " Coupé décalé à Abidjan", " Conakry by night", " Mes nuits à Bamako"… toujours sur le grill, le passeport dans la poche et le Canon numérique en bandoulière, Youri ne dort pas, tout comme Dakar.

ajoutez un avisvotre avis